« Développer sa confiance en soi », « Inspirer confiance » : tel était l’objectif du deuxième Meet up organisé le 22 février par WEEM. Un vrai succès à en croire les réactions des participants, ravis d’avoir pu échanger entre eux et bénéficier de l’expertise de coachs certifiés.

Le succès des projets se fait en grande partie grâce aux soft skills et nous sommes convaincus chez WEEM de l’intérêt d’aider notre communauté de consultants indépendants à se développer.

Elodie Asselin et Alexandre Koroleff, coachs et membres de la communauté WEEM, sont venus partager leurs conseils et expertises.

Spécialiste de psychologie positive, Alexandre a insisté sur l’intérêt de se développer et de continuer à apprendre : cela suppose de différencier l’état d’esprit « fixe » de l’état d’esprit de « développement ». Autrement dit, plutôt que de se dire qu’on est « doué », il est préférable de s’entraîner dur ! Un peu à la façon d’un Michael Jordan qui aime rappeler qu’il a manqué plus de 9000 tirs et perdu presque trois cents matchs. Il est devenu le champion que l’on connait tous, surtout grâce à sa persévérance. Quand certaines choses nécessitent un effort, c’est peut-être l’opportunité de développer une meilleure compréhension de l’autre !

Par ailleurs, comme en témoignent les chiffres de Gallup Organization, cultiver ses forces renforce la confiance en soi. Le constat est sans appel.

Les managers qui se concentrent sur leurs forces et sur celles de leurs collaborateurs génèrent 61% d’engagement de leurs parts, quand ceux qui manifestent de l’indifférence, n’en obtiennent que 2% !

Mais ce n’est pas tout, en tant que consultant indépendant, « se vendre » en entretien client n’est pas toujours un exercice facile. Il faut inspirer confiance dès les premières minutes.

Pour Elodie, au-delà des compétences et du CV, il est question de ressenti et de partage. La poétesse Maya Angelou le rappelle : “I’ve learned that people will forget what you said, people will forget what you did, but people will never forget how you made them feel”.

Grâce à de puissants mécanismes cérébraux, seules 0,07 secondes suffisent à votre interlocuteur pour vous classer en ami ou ennemi.

Quatre conseils à suivre pour inspirer confiance:

–      Adaptez votre langage non verbal : posture ouverte, épaules relâchées, paumes de mains visibles plutôt que bras croisés. Regardez votre interlocuteur de façon amicale et chaleureuse pour favoriser la sécrétion d’ocytocine (neuropeptide associé à la confiance).

–      Activez les biais cognitifs qui vous sont favorables : par exemple, dès le début de vos échanges, ne pas hésiter à souligner les points communs avec vos interlocuteurs, pour mettre en place une connivence.

–      Avant un RDV important, respirez 5 minutes en mode « cohérence cardiaque ». Cela permet de réduire le stress, optimiser les fonctions cognitives, renforcer les sentiments agréables et la stabilité émotionnelle et ainsi mieux se connecter à l’autre, condition sine qua non pour inspirer confiance.

–      En effet le plus important pour inspirer confiance est de cultiver l’écoute empathique. Réfréner son envie de réfléchir à la phrase d’après pour le convaincre, mais l’écouter sans jugement. Cela permet d’être attentif aux signaux faibles de son interlocuteur et d’entamer une véritable conversation, lui poser les questions de découverte qui permettent de comprendre son point de vue. Loin du « tell, sell, yell », l’objectif est de jouer la carte de la co-création, afin d’être plus convaincant.

Pour aller plus loin, WEEM a développé avec Elodie et Alexandre une offre de coaching réservée aux WEEMERS et adaptée au besoin des talents indépendants, sur un mode individuel ou collectif. L’opportunité d’être plus aligné avec soi-même, de rayonner davantage et d’être toujours plus percutant !

Pour en savoir plus, contactez-nous.