Maria est stagiaire au Pôle Opérations de WEEM. Elle nous raconte ici son expérience. Nous recherchons toujours des profils de stagiaires pour nous accompagner. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à candidater !

Peux-tu me raconter ton parcours ?

J’ai toujours été passionnée de maths. A partir du lycée, j’ai dû choisir ce que je voulais faire et c’était très dur. J’ai fait une prépa MPSI puis MP* à St Louis.

J’ai été admise à Centrale qui m’a séduite pour son côté généraliste, on peut faire beaucoup de choses après ce cursus. Pendant deux ans, j’ai pris beaucoup d’options différentes pour découvrir de nouvelles matières.

Je n’étais pas sûre de ce que je voulais faire. J’ai choisi de faire une césure pour passer à la pratique et préciser mon projet professionnel.

Pour ma première partie de césure, je voulais travailler en startup. En grand groupe, j’avais peur d’être noyée, de ne pas apprendre grand-chose et de ne pas voir l’impact de mon travail.

En start up, quoi que tu fasses, cela a un impact.

Ce que j’aime chez WEEM, c’est le fait qu’on me fasse confiance, qu’on m’écoute, et que je voie l’impact de mon travail sur l’entreprise.

On a le droit de prendre des initiatives en fonction de ce que l’on aime, de qui l’on est. C’est ce que j’attendais d’une start up et chez WEEM, je n’ai pas été déçue.

Je vois aussi l’impact qui est resté du travail des stagiaires précédents : des projets d’IA, la mise en place de Power BI… Chacun a mis en place des nouveaux projets qui sont aujourd’hui utilisés dans l’entreprise.

J’ai été formée sur ces outils et maintenant je sais les utiliser. 

Cela m’ouvre beaucoup de possibilités et j’apprends beaucoup sur des sujets techniques.

A quoi ressemble ton stage chez WEEM ?

Aucune journée ne se ressemble, nous menons plusieurs projets et ce que je fais varie au fil du temps. Je n’ai pas de routine.

J’ai développé et lancé une application no code sur Bubble qui s’inscrit dans la stratégie d’internationalisation de WEEM qui est utilisée.

J’ai aussi créé des tableaux de bord sur Power BI pour piloter le travail des équipes,.

Au pôle Opérations, nous devons reconnaître les cailloux dans la chaussure des autres équipes et trouver des solutions pour résoudre ces problèmes et les mettre en place. On part d’un constat, on identifie les axes d’amélioration, pour mesurer l’impact du problème et proposer une solution.

WEEM est une petite équipe, tout le monde s’entend bien, c’est agréable. On a des responsabilités et l’atmosphère est bienveillante. Je connais toutes les personnes avec lesquelles je travaille, je déjeune avec les cofondateurs, c’est intense, et ça va vite. 

logo weem

Vous voulez postuler à une offre de stage au pôle Opérations de WEEM ?

Candidatez ici !